Arrêté du 24 juillet 2013 modifiant l'arrêté du 11 mai 2011 modifié portant création de la spécialité « accompagnement, soins et services à la personne », option A « à domicile », option B « en structure », du baccalauréat professionnel et fixant ses modalités de délivrance - sciences biologiques et sciences sociales appliquées

Arrêté du 24 juillet 2013 modifiant l’arrêté du 11 mai 2011 modifié portant création de la spécialité « accompagnement, soins et services à la personne », option A « à domicile », option B « en structure », du baccalauréat professionnel et fixant ses modalités de délivrance

, par Thierry Baboeuf - IEN - Format PDF Enregistrer au format PDF

Evolution des lieux de PFMP et du règlement d’examen :

L’annexe II, Périodes de formation en milieu professionnel, « option en structure » ― Organisation de la période de formation en milieu professionnel dans les différentes voies ― voie scolaire, de l’arrêté du 11 mai 2011 susvisé est modifiée ainsi qu’il suit :
Au lieu de : « Les douze dernières semaines, au moins, se déroulent en établissements de santé, en structures médico-sociales et, selon le projet professionnel de l’élève, peuvent se dérouler en écoles élémentaires. »,
Lire : « Les douze dernières semaines, au moins, se déroulent en établissements de santé, en structures médico-sociales ou sociales, en structures d’accueil collectif de la petite enfance, en écoles maternelles et, selon le projet professionnel de l’élève, peuvent se dérouler en écoles élémentaires. »

A l’annexe IV du même arrêté, la définition de la sous-épreuve E33 « conduite d’action d’éducation à la santé » de l’option « en structure » est modifiée comme suit :
Au lieu de : « Cette sous-épreuve prend appui sur un dossier élaboré par le candidat, au cours de sa formation en milieu professionnel ou de son expérience professionnelle dans le secteur d’activité ; il doit s’appuyer sur des actions menées individuellement ou collectivement. »,
Lire : « Cette sous-épreuve prend appui sur un dossier élaboré par le candidat, au cours de sa formation ou de son expérience professionnelle dans le secteur d’activité ; il doit s’appuyer sur des actions menées individuellement ou collectivement. »

Voir en ligne : JORF n°0201 du 30 août 2013 page 14745

Partenaires